L'amour est la nourriture

Publié le par Virginie Ollivier

L’amour est la nourriture

« Ta question est : ‘Peux-tu parler de l’art de se nourrir soi-même avec l’amour?’ Un tel art n’existe pas, parce qu’il n’y aucun effort à faire. L’amour est la nourriture. Mais l’humanité a été tellement trompée par ses dirigeants, que personne ne connait les espaces les plus intimes de son être. L’amour en soi est la nourriture. Plus tu aimes, plus tu trouveras des espaces plus profonds d’où l’amour naît sans cesse et s’élargit autour de toi comme une aura.

Ce genre d’amour n’a pourtant été autorisé par aucune culture. Elles ont repoussé l’amour dans un tunnel bien étroit: tu peux aimer ta femme, ta femme peux t’aimer ; tu peux aimer tes enfants, tu peux aimer tes parents, tu peux aimer tes amis. Et elles ont profondément enraciné deux choses dans l’être humain. La première, c’est que l’amour est quelque chose de très limité – pour les amis, la famille, les enfants, le mari, la femme. Et la deuxième, c’est qu’elles ont déterminé qu’il y avait plusieurs genres d’amour. Tu aimes d’une façon quand tu aimes ton mari ou ta femme ; et tu dois aimer d’une autre façon tes enfants, et autrement encore tes anciens, ta famille, tes professeurs, et puis d’une autre façon tes amis. La vérité pourtant est que l’amour ne se laisse pas classer en catégories comme il l’a été pendant toute l’histoire de l’humanité. Ces cultures ont eu leurs raisons pour répartir ainsi l’amour, mais ces raisons sont laides et inhumaines, parce qu’à travers ces divisions elles ont tué l’amour...

La raison pour laquelle toutes les civilisations ont insisté pour le diviser, c’est qu’elles ont très peur de l’amour, et que s’il y a un amour existentiel, alors cet amour ne connait pas de frontières – alors tu ne peux plus dresser les Hindous contre les Musulmans, ni les Protestants contre les Catholiques. Et puis tu ne peux pas te limiter en disant que tu ne peux pas aimer cette personne parce qu’elle est juive, chinoise. Les dirigeants de ce monde voulaient le diviser, mais pour diviser le monde, ils ont dû procéder à une division fondamentale, celle de l’amour. »

Osho, Om Mani Padme Hum: The Sound of Silence, the Diamond in the Lotus

L'amour est la nourriture

Publié dans Tantra, Sexothérapie

Commenter cet article