Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie Ollivier

Auteur, Naturopathe et Sexothérapeute. Thérapie de la relation 06.85.39.70.83

AVIS - RENCONTRE

AVIS - RENCONTRE

Quelques uns des plus beaux retours sur séances que l'on m'ait fait jusqu'à présent.

Je les appellerai X, A, P ou Y parce qu'ils/elles souhaitent garder l'anonymat et que je respecte leurs choix. Ils/Elles m'ont donné leur accord pour partager avec vous ces séances. Pour ceux qui ne savent pas encore, pour ceux qui pensent savoir sans avoir essayé, ceux qui imaginent. Une séance Tantra ou de Sexothérapie, c'est aussi Ça.

-----------------------------------------------------

-Cette séance va être difficile à résumer et pourtant j'ai très envie de t'en faire retour. Merci Virginie, merci. Je ne sais comment t'expliquer ce que j'ai ressenti. J'en ai fait pourtant des stages, des massages, des partages. Je crois que je me suis inscrite à tous les stages tantra que je voyais. Je n'avais jamais ressenti mon corps de cette façon. Il me semble que j'ai compris ce que l'Amour veut dire. Ce que c'est que faire partie intégrante de tout, au sens de l'Univers, je veux dire. Et puis, merci aussi pour cette acceptation par un femme, en l’occurrence toi, de cette femme que je suis, de ce corps de femme que je découvre autrement et qui me réjouit. Merci Virginie, je ne te dis pas à bientôt, tu sais aujourd'hui que tu peux me compter comme l'une de tes fans. Je reviens te voir au plus vite. A

- "...ce que je peux partager, c'est que d'avoir accueilli en ta présence l'enfant blessé qui a honte et mal a été vraiment salutaire. Et je suis sûr de n'en avoir pas encore mesurer toutes les conséquences. je m'y suis concentré aussi une partie de la nuit, et sur certains plans je dirais même que cet enfant n'a jamais existé ou que son aspect étriqué a explosé en vol. J'ai d'ailleurs partagé en cercle d'homme le surlendemain, l'essentiel de notre échange et ce que j'en ai retiré. Je me suis même vu partager un cercle d'homme avec mon père ou il me racontait comment il avait vécu nos échanges. C'est un peu comme si l'intégration mentale avait été immédiate, même si dans le corps il faudra à priori plus de temps, en tout cas ça laisse la place à tout un tas de nouveau possible". J

- Belle….Rencontre….            Aujourd’hui, jeudi, j’ai rendez-vous, il y a quelques jours qu’il approche, et mon trac, augmente, d’une façon, inversement proportionnelle, au temps qui raccourci…Je n’ai théoriquement, aucune raison qui puisse alimenter cette légère angoisse, mais c’est ainsi, «on ne se refait pas ». Un quartier de Montpellier, que je connais bien, j’y suis presque né, et le hasard, a voulu que ce matin même, j’en arpentais les rues, pour raison professionnelle. Je n’aime pas être en retard, mais non plus trop en avance, donc, je flâne devant St Roch, en attendant l’heure. Mais il faut bien se décider, la rue est commerçante, les restaurants sont pleins, et en terrasse, les gens apprécient, l’air aujourd’hui léger, qui rafraîchit Montpellier.          Je sonne, un aboiement me répond, la porte s’ouvre, un escalier me reçoit et m’invite à monter. Sur le palier, Virginie m’accueille, deux mains qui se touchent, elle m’invite à entrer, je suis un peu gauche, je dirai comme d’habitude. Une légère odeur d’encens, entame l’entretien, elle ne me sent pas à l’aise, c’est donc elle qui pose les questions, j’essaie d’y répondre, mais au bout d’un moment, je suis bien obligé de lui parler de ma « timidité », tout en précisant, que cela passerait. Et à son ultime question, j’ai répondu, que je voulais «m’abandonner et être hors du temps, pendant un instant» Effectivement elle s’éloigne, et je redeviens un peu moi-même, jusqu’au moment où elle me dit de me préparer, pendant qu’elle en fait autant, et de m’étendre sur le matelas. Mais nous n’avons pas parlé du comment. Nu, pas nu, question, que je tranche, ce sera nu, et je m’allonge.  Une musique s’élève, un ruisseau qui court à ma droite, un joueur de Quéna qui envoie une note de temps en temps, je ferme les yeux, je laisse faire le courant qui m’emmène. Une main qui se pose, l’autre qui se dépose, et réunies qui disposent, de ma peau, de mon corps, mais surtout de mon âme. Le courant est calme, mais puissant, je sens une force, plutôt une densité, m’envahir, me déconnecter lentement mais sûrement avec l’extérieur. Je n’entends plus que la musique, que créent ses mains sur mon dos, et le temps s’arrête. Une voix me sort de mon bien être, « voulez-vous vous tourner », je le fais volontiers, j’entrouvre les yeux un instant, sa silhouette entre dans ma rétine, et le ballet de ses mains recommence. A plat dos, je pourrais me sentir vulnérable, mais la chaleur de ses paumes, me rassure. Elle avance sur moi, et je sens la lavande de son bustier, cette odeur m’enivre un peu plus. Je pose mes mains sur ses chevilles, le rythme c’est élevé, je m’abandonne complètement, je laisse mon âme, entre les mains de Virginie, et c’est bien…… J’ai refermé les yeux, et c’est mieux, une larme en sort, pas de désespoir, ni de tristesse, une larme synthétisant à elle seule un moment de bonheur. Le calme est revenu, j’ouvre les yeux, sur ses yeux, je souri, elle y répond, connivence, pour moi reconnaissance. Le reste, c’est bien plus banal, mais en partant, elle m’a fait ce qu’elle a appelé un « câlin », elle était entrée dans ma « Querencia », dès le début, elle me permettait d’entrer dans la sienne, c’est un peu cela le bonheur. Dans la rue, le ciel était plus clair, je marchais plus vite, et j’étais sûr que je reviendrai. X

- Virginie est une Dame de cœur (oui avec un D majuscule), à l'écoute attentive et connectée. Sensible, délicate mais sans détour et affirmée. Une femme douce et forte qui souhaite vraiment aider (sans se la jouer "sauveuse"...). Merci ! C

J'ai été très touchée de ma rencontre avec Virginie. Virginie m'a fait comprendre beaucoup de choses sur moi en une soirée et je sens déjà une évolution positive chez moi. Elle a dû toucher mon cœur et parler à la petite enfant fragile qui était en moi, à l'être sensible et dotée d'émotions, à ma part féminine que souvent je refuse de montrer pour être la guerrière, celle qui se cache derrière une grosse carapace et qui porte tout en disant '' je survivrais '' et qui masque l'autre partie de moi. Celle qui ne lui donne pas vraiment le droit d'exister, et pourtant l'équilibre est nécessaire. Merci beaucoup de m'avoir fait comprendre toutes ces choses et merci pour ta gentillesse... Pour autant tous elle est extraordinaire et je la recommande vraiment à ceux qui souhaitent mieux se comprendre et avancer  E

Le paradoxe.
Ma rencontre avec Virginie était un paradoxe.
Le sens et son contraire.
C'était doux et intense.
Un voyage dans l'immobilité.
UN SOUVENIR DE DEMAIN
Oui, c'est paradoxal, mais c'est exactement ce que j'ai ressenti.
Virginie, vous avez réveillé en moi l'amant qui sommeillait.
Merci
A

- Je voulais encore vous remercier pour la séance d'hier. J'ai passé une très bonne nuit et je ressens encore aujourd'hui les bienfaits du massage. Une belle semaine. J.M

"Votre massage c'est un accès direct avec le divin.
C'est incroyable d’être touché à ce point!
C'était une connexion totalement inconnue pour moi.
Merci"
C

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :