Dire "non" aux crises de boulimie !

Publié le par Virginie Ollivier

Dire "non" aux crises de boulimie !

Les causes de la boulimie sont complexes et multiples et sont issues d’une combinaison de facteurs émotionnels, comportementaux, psychologiques et sociaux.

Ces facteurs sont paradoxalement très proches de ceux de l'anorexie mentale, les deux maladies étant fréquemment liées.

Une même personne peut souffrir d'une combinaison des deux maladies, ou d'une alternance d'anorexie et de boulimie.

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire grave qui concerne 2 % de la population féminine en France. On ne devient pas boulimique du jour au lendemain, parce qu’on a trop mangé et vomi par la suite. La boulimie est une véritable maladie, caractérisée par des crises à répétition, dont les causes sont d’origine psychologique. Lors de ces crises, la personne boulimique ingurgite, de manière compulsive et effrénée, une quantité très importante de nourriture, qu’elle cherche ensuite à éliminer car la possibilité de grossir lui est insupportable. La personne boulimique a recours à plusieurs moyens pour y parvenir : l’activité physique intense voire excessive, les restrictions alimentaires ou le jeûne (après les crises), la prise de laxatifs ou de diurétiques, ou encore le vomissement.

La boulimie peut être isolée en tant que symptôme. Mais elle peut aussi se rencontrer avec d'autres troubles : les syndromes dépressifs, les troubles anxieux de la personnalité, des conduites addictives (comorbidité).

Les personnes touchées utilisent souvent la nourriture et le contrôle sur la nourriture afin de trouver un moyen de compensation pour des émotions et des sentiments qui semblent indomptables ou insurmontables.

Pour certains, jeûner, ingérer des aliments d’une manière excessive et se faire vomir peut être comme une façon de surmonter ces émotions difficiles et d’avoir l’impression de maîtriser sa vie.

Finalement, ces comportements vont nuire à la santé physique et psychique, et doivent avant tout être pris en charge par un médecin et une psychothérapie de soutien.

Dans le cadre du protocole de soin Edonis, je vous propose un accompagnement émotionnel par la communication et le toucher et une régularisation du système nerveux par la médecine chinoise.

- Tout d'abord, la stimulation les points suivants Rate6, RM4, Rate4, MC6, Rm17 et E44

- Puis je réaliserais un protocole de soin Edonis complet.

- Au bout de 3 ou 4 séances, il faudra entreprendre une démarche Edonis centrée sur l’estime de Soi

Nous déterminerons ensemble votre profil, s'en suivront des conseils en phytomicronutrition et diététique chinoise, ainsi que des actions en acupression et en auriculothérapie

(*) Les symptômes présentés doivent avant tout faire l’objet d’un examen médical afin de lever tous risques de troubles organiques conduisant à une pathologie sévère.

 

Virginie Ollivier Thérapie Psycho-corporelle

06.85.39.70.83

 

 

Commenter cet article