Ecouter son corps pour entendre son âme.

Publié le par Virginie Ollivier

Ecouter son corps pour entendre son âme.

Que se passerait-il si les gens commençaient à croire en eux-mêmes, plutôt qu'en quelque chose d'extérieur?

Est -il possible de guérir par le seul pouvoir de la pensée, sans faire appel aux médicaments ou à la chirurgie?

Aujourd'hui, nombre de recherches et expérimentations mettent en exergue le fait que chacun dispose du potentiel nécessaire pour accéder à la grandeur de son intelligence supérieure et exprimer des capacités extraordinaires de transformation et de guérison. Il ne s'agit aucunement d'une proposition métaphysique mais scientifique: le pouvoir de régénération est inscrit dans le tissu de nos corps, et la dégénérescence et la maladie constituent l'exception et non la règle.

Le corps expérimente ce que l'esprit croit. Il est réellement possible de guérir soi-même. La clé est de savoir comment atteindre son plein potentiel.

Des études ont démontré que notre conscience seule peut exercer un effet physique important sur notre corps et notre santé. Dans des recherches plus récentes encore, il apparait que les croyances et les perceptions peuvent affecter notre état corporel.

Le corps a donc un langage propre, qu'il tient à nous de comprendre. Par un décodage minutieux, il nous permet de remonter à la source du blocage psychique qui a provoqué nos maux.

En effet la cause est souvent ancré dans le psychisme, ce déséquilibre lié à une conception de l'égo fasse au monde extérieur, se traduit ensuite par diverses réactions neuroendocriniennes jusqu'à l'apparition du symptôme. ( Ashtanga Hridaya Samhita (7ème siècle)).

Ainsi Le Mal a dit; il vient comme un signal d'alarme exprimer un dysfonctionnement, une incohérence, un problème soulevé par notre subconscient.

Jacques Martel dans son ouvrage " Le grand dictionnaire des malaises et des maladie", nous guide afin de comprendre ce qui en sous-marin au plus profond de nous agit afin de mettre en évidence toutes choses refoulées que le mental ne souhaite pas faire remonter à la surface.

Ecouter son corps pour entendre son âme.

Quand vous changez réellement votre état d'être, votre corps peut répondre à un nouvel esprit. Mais, pour changer votre état d'être, il faut changer vos pensées. En raison de la taille du cerveau antérieur, le privilège en tant qu'être humain est de pouvoir rendre la pensée plus réelle que n'importe quoi d'autre ( c'est d'ailleurs ainsi que le placebo fonctionne).

L'être humain est pétri d'habitudes. Il a entre 60 000 et 70 000 pensées par jour et 90% d'entre elles sont parfaitement semblables à celles qu'il a eu la veille. Si vous voulez créer une nouvelle réalité personnelle, vous devez d'abord examiner et réfléchir aux pensées que sont les vôtres, puis les changer. Lorsque vous acquérez de nouvelles connaissances et commencez à penser différemment, vous incitez votre cerveau à activer de nouveau schémas et de nouvelles combinaisons. En effet, vous activez différents réseaux de neurones d'une manière différente. Et quand vous incitez votre cerveau à fonctionner autrement, vous changez radicalement votre état d'esprit. Lorsque vous vous décidez à pensez " hors de la boîte", ces nouvelles pensées entraîneront de nouveaux choix, de nouveau comportements, de nouvelles émotions. Votre identité entrera alors dans une phase de transformation.

L'épigénétique enseigne que les êtres humains ne sont certainement pas condamnés par leurs gènes et qu'un changement de conscience peut produire des modifications physiques significatives, structurelles et fonctionnelles dans le corps humains. Il est possible de modifier la destinée génétique de chacun en activant les gènes désirables et en désactivant les gènes indésirables.

Aussi longtemps que vous percevrez votre vie à travers le prisme étroit du passé et que vous réagirez aux conditions extérieures avec la même architecture neuronale et la même conscience, votre destinée génétique reste très spécifique et prédéterminée. C'est seulement lorsque la cellule est activée d'une nouvelle manière, c'est-à-dire par de nouvelle informations, qu'elles peut créer des milliers de variations du même gène pour recomposer une nouvelle expression des protéines, ce qui modifie votre corps.

"Votre corps à la capacité de se restaurer lui même, aussi rapidement". Abraham

"Votre corps à la capacité de se restaurer lui même, aussi rapidement". Abraham

Avec chaque pensée que vous nourrissez, chaque émotion que vous ressentez et chaque événement que vous expérimentez, vous agissez comme l'ingénieur de vos propres cellules. Sachez que votre corps est incapable de faire la différence entre une émotion réelle et une émotion créée par le seul pouvoir de la pensée.

En hypnose, l'effet placebo est suscité par la conscience d'une personne qui interagit d'une manière ou d'une autre avec le système nerveux autonome. L'esprit conscient fusionne avec l'esprit subconscient. Une fois que le patient accepte une pensée comme étant la réalité, il croit en cette pensée et a confiance dans le résultat final et donc il se sent automatiquement mieux. La porte séparant l'esprit conscient de l'esprit subconscient ne peut s'ouvrir que si vous acceptez la suggestion, y croyez et vous y abandonnez.

D'un autre point de vue, lorsque vous modifiez votre énergie, vous élevez la matière jusqu'à un nouvel état d'esprit et votre corps vibre à une fréquence plus rapide. Vous devenez alors plus énergie que matière. Votre corps répondra alors à un nouvel élan de vie.

Ecouter son corps pour entendre son âme.

La méditation,

Semblable à l'hypnose, la méditation est une autre manière de contourner l'esprit critique pour entrer dans le système de programmation subconscient. Son but premier est de faire en sorte que votre conscience transcende votre esprit et vous incite à prêter attention au monde intérieur des pensées et des sentiments. Car vous contenter de changer vos croyances et vos perceptions ne suffit pas. Vous devez renforcer en permanence ce changement. Si vous amorcez votre voyage intérieur et commencez à changer votre monde intérieur, des pensées et des sentiments, cela devrait avoir pour conséquence un état de bien-être amélioré. Si vous répétez ce processus au travers de la méditation, avec le temps, des changements altéreront peu à peu votre enveloppe extérieure et vous deviendrez votre propre placebo. Par le seul pouvoir de vos pensées, vous pouvez transformer votre état biologique.

Ecouter son corps pour entendre son âme.

La thérapie psycho-corporelle,

Elle appréhende la personne dans sa dimension psychologique et corporelle. Accée sur une approche globale de la personne, elle prend en considération l'état émotionnel, physique et spirituel.

Elle privilégie une attention sélective, parfois à l'aide d'un état de conscience modifié.

Elle propose toujours un travail avec le corps, par exemple à l'aide de mouvements (des membres, des yeux, du corps tout entier par), une respiration dirigée (souvent au niveau de l'abdomen)...

La re-formulation positive modifie les connections neuronales, le passage par le corps permet d'ancrer la nouvelle expérience dans la psyché.

Comme évoquée dans d'autres articles la thérapie psycho-corporelle permet de travailler sur le corps et sur l'esprit. Au travers de séances d'accompagnement thérapeutique, par le biais d'échanges conversationnels, en utilisant diverses techniques d'approches sensorielles et cognitives, elle permet une libération des poids, une relecture positive des charges émotionnelles, des souvenirs, une analyse et une compréhension plus juste des blocages. Elle libère l'esprit et dénoue le corps.

Ecouter son corps pour entendre son âme.

Tout ce que vous refoulez s'imprime dans votre esprit et dans votre corps. La douleur est là pour vous dire quelque chose, sachez l'écouter. A vous de voir si vous voulez prendre en considération le message ou l'ignorer. Le corps est là pour nous prévenir, c'est un allié de poids auquel il faut donner toute notre attention. Il est ce véhicule doté d'une technologie de pointe capable de nous prévenir que les freins vont lâcher avant même que vous puissiez penser que vous allez devoir freiner.

« Souvent, la douleur physique avertit une personne qu’il y a encore du travail à faire sur le plan émotionnel, et qu’il peut aussi s’agir d’un signe de traumatisme non résolu dans le système nerveux », Susan Babel.

Ce véhicule là, vous ne pouvez pas le donner en reprise pour un autre plus neuf.

C'est le votre. Ecoutez le.

Virginie Ollivier

Source: Le placebo c'est vous! Dr Joe Dispenza, éd Ariane

Publié dans Thérapie individuelle

Commenter cet article

Sandra 20/04/2016 09:24

Bonjour,

Nous aimerions republier votre article: Ecouter son corps pour entendre son âme.

Si vous êtes d'accord nous mettrons tous les liens ( FB,site ect ... ) et une petite Bio de l'auteure.

Sandra.

Virginie Ollivier 21/04/2016 09:26

Bonjour Sandra,

Merci pour votre intérêt pour cet article.
Je vous donne mon accord pour le publier. N'oubliez pas de mettre la source, à savoir "Le placebo c'est vous" du Dr Joe Dispenza au édition Ariane, qui en a fourni l'essence.
Voici le mail sur lequel vous pouvez me contacter le plus facilement
a5mm@live.fr, ainsi que mon numéro de portable pour toutes informations complémentaires 0685397083.
Bien à vous, cordialement.
Virginie Ollivier